jeudi 14 septembre 2017

LES BABIES... PAS POUR LES ÉCOLIÈRES !

Pas besoin d’être en talon haut pour être sexy. En ce moment il est difficile de ne pas avoir des babies dans son dressing...Vous ne connaissez pas des barbies ??? C’est petites escarpins au look écolière avec une ou plusieurs brides au dessus de la cheville.



Depuis, l’année dernière les filles en raffolent !!! Les barbies ne sont pas réservées qu’aux petites filles, c’est la tendance de l’année, on ose avec un jean troué, une robe courte en dentelle style bohème. En une phrase, joué avec les styles et éviter le classique !


Les babies ont une histoire ce n’est pas une nouveauté  de maintenant et comme je me répète souvent la mode est un éternel recommencement , une simple copie du passé. Donc, je vous disais, autrefois, les babies appelés  “Charles IX ou Mary Jane”. Le terme Charles IX est plutôt réservé au talon plus haut comparer à l’appellation Mary Jane  qui désigne les barbies ayant des talons plus bas.


À la renaissance,les babies nommés “ Charles IX” étaient portés par la haute bourgeoisie telle que François 1er et Charles IX. Eh oui, c’était la chaussure portée par le genre masculin et vous savez quoi ? Les babies portés par cette bourgeoisie masculine pouvaient mesurer jusqu’à 12 cm de hauteur ! Ce qui leur permettait de gagner quelques cm en taille et dans leurs égo :-)


Dans les années 30  les hommes commencent à se rendre compte que la coupe  de ces babies est plutôt féminine que masculine et les Américaines sont les premières à les intégrer dans leur garde-robe, la femme française suivra la tendance une dizaine d’années plus tard. De plus,  n’oublions pas les années 20 , les babies étaient la grande vedette de ces années folles charleston.


Dans certains pays africains ou européens, lors des cérémonies religieuses comme la première communion, les filles portent souvent des longues soutanes blanches avec des jolies barbies de la même couleur. On retrouve aussi les babies en espagne sur les danseuses flamenco.

Vous aimez les babies ? Alors la condition sine qua non c’est d’éviter le CLASSIQUE !

 
les escarpins babies dans les années 60
La mode babies


 Retrouver des babies sur IMODI VINTAGE
escarpins noire associé à une robe dentelle
 escarpins babies noire chic
escarpins babies rouge Carel

Share:

lundi 21 août 2017

LES BIJOUX, PLUS QU'UN ACCESSOIRE...

Coucou les filles, parlons des accessoires que les femmes adorent ainsi que ces Messieurs, les BIJOUX, plus qu’un héritage !

Depuis les temps, quelle femme n’aime pas les bijoux? Presque toutes, nous possédons dans notre dressing un coin destiné aux bijoux, que ce soit un héritage ou des présents reçus.  Parfois on ne les porte pas, on apprécie juste leur présence, qu’ils soient luxueux ou fantaisies, c’est l’accessoire qui embellit une femme, même nue ;-).


On ne va pas remonter à l’origine des bijoux mais quand on regarde certaines photographies du peuple africain ou autres, portant des tenues accessoirisées de bijoux qui témoignent de leurs richesses et de leur appartenance social, l'exemple du peuple Massaï représente parfaitement cette culture où chaque accessoires et couleurs a une signification, pour vous donner une idée de leur coutume, les boucles d’oreilles lourdent n’étaient portées que par les femmes mariées.
Cela n’a pas tellement changé, si vous avez le sens de l’observation, les bijoux déterminent toujours notre appartenance sociale même si de nos jours on peut s’acheter du luxe en crédit :-) :-)


Les années 1930, les bijoux sont plutôt discrets certes, ornés de belles pierres ou de perles pour  les styles androgynes drapés dans des superbes longues robes du soir pour un look épuré contrairement aux années folles dîtes années 20 un style qui se porte encore facilement de nos jours.


Dans les années 40, c’est la Seconde Guerre mondiale, l'armée utilise certains métaux destinés à la fabrication des bijoux pour l'effort de la guerre.  Certaines femmes se mettent à travailler suite à l’engagement à l’armé de leur époux. Elles se retrouvent à élever leurs enfants. Elles restent coquettes malgré les circonstances, les bijoux fantaisies font leur apparition  faits en bois, coquillage ou en faïence car la réalisation est facile et adaptée à (presque) toutes les bourses.
Comme je le répète tout dépendait de l'appartenance du clan social. Des simples boucles d’oreilles discrètes suffisaient ou une parure discrète offerte lors d’une cérémonie (mariage, communion ou anniversaire).


Les années 50, années euphoriques, les femmes veulent du luxe mais l’après-guerre laisse des traces...  Malgré cette époque transitoire, la vie suit son chemin. La femme reprend sa coquetterie mais, ce n’est pas encore l’euphorie, les bijoux sont discrets mais  lors, des soirées mondaines, les femmes sortent leurs plus belles parures de pierres précieuses ou perles  telles des oeuvres dans leur magnifique robe de soir, elles sont toutes simplement éblouissantes.

1960, 1970,1980 le point commun de ses trois années  ? Après la restriction des années 50, suite à l’après guerre, la mode revit. Les stylistes se lâchent dans leurs créations et  imagination, c’est une explosion de couleur et des coupes futuristes.  Les femmes décident de leur destin, elles veulent être libres et le font savoir par leur indépendance et leurs tenues vestimentaires. Les bijoux sont de véritables oeuvres d’art, en forme abstraits, surdimensionnés ou colorés, fait de métal, en plastique ou autres matériaux, ELLES VEULENT DU CHANGEMENT.
2017, comme vous avez pu le remarquer sur certains magazines et revues de presse, les bijoux des années 80 reviennent sur le devant de la scène et  éblouissent les vitrines avec leurs styles bling-bling ornés de fausses pierres ou vraies !


Moi, j’ai une préférence pour les années 80 et 90.  Il faut savoir les choisir, qu’ils soient voyants tout en étant chic et évidemment savoir les porter. Si vous n'êtes pas sûre,  un jean boyfriend et un beau chemisier blanc décolleté profond mais sans vulgarité et la touche finale vos boucles d’oreilles surdimensionnées qui apporteront du chic à votre style !


DISPONIBLE SUR LE SITE



 

Share:

mercredi 12 juillet 2017

LE JEAN AUX FILS DU TEMPS

Le jean, plus qu'un simple vêtement...


Nous avons toutes et tous forcément un jean dans notre dressing, même les grandes stars ont porté et portent l'indétronable JEAN !

Depuis sa création au 16ème siècle, les marins s'en servent pour se vêtir ou en tant que voile pour leurs navires. Logique vu la résistance du tissu ! 


Il se dit que dans le Nevada, le jean fût inventé par Levis Strauss, Jacob Devis et Reno  vers 1853. Mais bien avant leur collaboration, M. Levis Strauss fournissait aux mineurs des tissus en jean pour s'en servir comme tente ou bâche. Jacob Devis, appréciant la résistance de ce tissu, eut la bonne idée de lui en acheter pour en faire des pantalons destinés aux  travailleurs tels que les bucherons et mineurs. Ces derniers adoptèrent très vite ces vêtements (y compris les femmes).  


En 1940, le premier jean teint en noir fît son apparition. Les femmes le portaient en taille haute avec de grandes poches plaquées à l'avant et le bas retroussé avec des mocassins   pour accentuer ce look masculin qui était une forme de rébellion.


1970, le mouvement hippie le décline en taille haute et large par le bas, style patte d'éléphant avec des imprimés fleurie ou broderie, on le porte façon baba cool.


1980 et 1990 le monde de la pop et streetwear en fait son code vestimentaire en version taille haute de nouveau, large au niveau des cuisses et légèrement resserré vers le bas, ou carrément large, style je l'ai piqué à mon mec, vous avez de quoi je parle ?? Puisque de nos jours on l'appelle le JEAN BOYFRIEND !


Le jean se décline sous toutes les coutures, en salopette, en robe, en veste mais on le préfère en version pantalon, coupe large, taille basse ou taille haute au fil des saisons il reste toujours le meilleur ami en cas de panne  d'inspiration de tenue vestimentaire. Evidemment, la haute couture ne s'en est pas privé ce qui me semble logique, un pari pas trop risqué et gagnant.


Il peut être décontracté, chic ou bohème...

L'avantage avec le jean est qu'il s'adapte quelque soit le climat ou la saison. Les codes ont changé et vont changer, on peut aussi le décliner avec des talons hauts ! 

Je suis particulièrement fan des années 70 et 80 pour leur coupe taille haute qui donne l'illusion d'avoir de longues jambes ;-)


Et vous, quel est votre style préféré avec un jean ? 

La mode des jeans levis dans les années 40
Marilyn Monroe portant un jean levis
Le jean une mode et une tendance toujours au rdv
La folies des années 60, modèles salopettes jeans années 60
le jean un mode adopté par le style bohémien et hippie des années 70Vive les tailles haute et le style boyfriend des années 80


LES LOOKS D'IMODI VINTAGE

Jean vintage  patte d'éléphant taille haute des années 70
Manteau NAF NAF vintage rétro des années 80 et 90
Jean boyfriend rétro Levis  de taille haute
Jupe jean courte des années 70 imodi
Jean levis 501 vintage rétro taille haute
La  tendance de son dressing avoir un chemisier jean
Jean rétro ancien de la marque St Michaël

Share:

mercredi 24 mai 2017

LE FOULARD... UNE TENDANCE OUBLIÉE ?

Le FOULARD , c'est chic, c'est noble, c'est rétro !

Il est loin le temps où les femmes se couvraient la tête avec un foulard pour éviter de se décoiffer ou maintenir les bigoudis le temps du ménage :-) Le foulard est un accessoire de mode malheureusement inexistant car une poignée de femmes initiées seulement savent comment le porter ! Et je trouve cela vraiment dommage... Mais cela n'a pas toujours été ainsi !

Faisons un saut dans le passé...


Le terme foulard est apparu au 18ème siècle, mais à cette époque il était fait de soie ou de coton et se nommait fichu, mouchoir ou voile. Il servait d'écharpe ou de grande étole que l’on enroulait  autours des épaules.  

Dans les années 30, le foulard est devenu un accessoire de mode permettant d’habiller son cou ou sa tête, mais il pouvait également servir à maintenir sa coiffure. Imaginez-vous ! Dans une décapotable à cet époque, ce n’était pas cheveux au vent, une femme devait assurer son apparence, il était donc hors de question d’être décoiffée ! Alors, pour que la coiffure reste impeccable, les femmes mettaient un foulard sur la tête, et le nouait sous le menton. C’était chic et élégant !




Au milieu du 20ème siècle, il était de coutume pour les femmes d’assortir sa tenue vestimentaire à ses accessoires : une paire de gants, un mouchoir, un chapeau... La plupart des femmes aimaient apporter une touche de coquetterie avec un foulard, à l’image de ces grandes icônes qui représentent bien aujourd’hui cette tendance : Grace Kelly, Nina Simone, Audrey Hepburn...


Dans les années 80, le bandana, ami du foulard, devient une mode incontournable. Les femmes autant que les hommes le portent autour de leur chevelure en bandeaux, comme ceinture sur leurs jeans, autour du poignet et même noué autour d’un sac comme un accessoire de déco ! N’oublions pas nos amis les cowboys, qui en portaient aussi.




Petit rappel : le bandana existe depuis le XVII ème siècle vient du mot vient de l'hindi bandhana, qui signifie attacher, nouer.


A notre époque, on retrouve les bandanas portés par les scouts notamment car il est le symbole de l’appartenance à un groupe, à une fraternité, une famille.


En tant qu’africaine, j’ai de puissants souvenirs de cérémonies où les femmes africaines portaient des tenues ethniques en wax (tissu africain avec des imprimés ethniques) assorties à leur foulard. Le foulard met en valeur le visage de la femme Africaine. Chacune des femmes a sa propre manière d’attacher son foulard ! C’est un spectacle tout simplement digne de chez nous !

Le foulard est aussi synonyme de religion, car dans certains lieux sacrés, les femmes devaient et doivent toujours se couvrir la tête. Je n’ai jamais compris le rapport... Et pourquoi les femmes ?! L’homme aussi ne devrait-il pas se couvrir la tête ???







Un foulard de ma collection : 

 accessoire en vente sur imodi vintage

Femmes africaines portant des foulards colorés : 

Share:

mardi 18 avril 2017

LE PANIER, LA NOUVELLE TENDANCE

La paille, l'osier, le raphia ou la jute se refont une beauté !

sac panier vintage osier paille
En me promenant dans les rues parisiennes, j’ai eu la surprise d'apercevoir certaines femmes portant à leurs bras le panier en osier de nos parents et s'en servait comme accessoire de mode...  Je me suis demandée comment le panier est passé de la version marché ou plage à un accessoire de mode ???

Je ne vais pas vous mentir, j'ai toujours utilisé le panier comme accessoire de mode pour apporter un côté original à ma tenue. Certes, mes amies trouvaient cela original. J’ai toujours aimé  apporter une touche de fantaisie à mes différents looks et le panier m'offrait cette possibilité en étant synonyme de légèreté et de fantaisie.


Faisons un saut dans le passé... Autrefois, dans les champs, les paysans se servaient des paniers comme moyen de transport  pour  les récoltes. Ce qui paraît logique puisque ces paniers étaient immenses ! En 1860 on retrouvait aussi des panier à l’arrière  des vélos afin d'y mettre son pique nique . A l’arrivé des bas et collants, les paniers ont petit à petit disparus de la circulation car ils s’accrochaient au collant et au bas.  Dans les années 1960 période hippie ou bohème , le panier devient un accessoire de mode. Comme je vous le disais on invente rien, la mode est un éternel recommencement .

Dans les années 60  notre belle jane birkin l'icône du bohème chic incarné, en fait un accessoire de mode. Elle l'adaptait à tous les styles que ce soit en tailleur, en jean ou en mini jupe, elle était tout simplement élégante . Donc comme vous pouvez le constater on la mode ne se réinvente pas c’est comme un copié coller du passé au présent.
panier en osier vintage
Aujourd’hui le panier se décline sous différentes formes, rectangle, ovale, rond et en format large ou small. Le panier prend sa revanche il est poétique et romantique sur une tenue. Que vous ayez un style chic, vintage, dandy, elle apportera une touche d'originalité à votre style.


J’avais un panier comme celui-ci et comme une idiote je l’ai revendu et j’en suis malade 😂 car dans certains réseaux sociaux, j’ai vu certaines célébrités avec… Aujourd’hui si je devais l’acheter il me coûterait la peau des F… Et dire que celui-ci je l’avais déniché à Libreville  (cours de géographie c’est la capitale du Gabon, mon pays).


Donc si dans votre dressing vous possédez ce jolie sac alors pensez à moi, je serais heureuse de vous le rachetez, évidemment pas à n'importe quel prix.


Sur le site IMODI VINTAGE vous trouverez votre sac panier ou sac à main en osier vintage, les modèles vintage ou rétro sont uniques.

Share:
© IMODI VINTAGE | All rights reserved.
Blogger Template Designed by pipdig